Correcteurs

Sur le site de vente en ligne de Medico Derm, votre fournisseur professionnel des équipements nécessaires pour le maquillage permanent, vous trouverez des pigments correcteurs biorésorbables. Ceux-ci sont indispensables pour neutraliser une couleur bleuâtre ou orangée d’un sourcil et rectifier un maquillage permanent raté. Ils ne peuvent, cependant, être utilisés que par des dermopigmentistes experts qui ont suivi une formation centralisant les techniques de dermopigmentation. Ces pigments sont exempts de métaux lourds et ne provoquent donc pas d’allergies.

En savoir plus

Le maquillage permanent connaît un succès incontournable en France et en Belgique. Il permet notamment aux femmes de rester belles et féminines, ainsi que de rectifier des défauts qui déséquilibrent le visage et créent un complexe. Il s’effectue notamment au moyen de pigments biorésorbables pour le maquillage permanent, mais également grâce à des pigments correcteurs. Tout dermopigmentiste ou tricopigmentiste expert, ayant suivi des formations en maquillage permanent et tricopigmentation, se doit de disposer de cette gamme de pigments correcteurs lorsqu’il exerce. Ils sont leur allié quotidien qui leur permet d’avoir un profil de pigment qui soit le plus stable possible.

Des pigments correcteurs pour réchauffer ou refroidir les pigments principaux

Les pigments correcteurs sont ajoutés aux pigments principaux avec lesquels le praticien va travailler. Ils vont servir à les réchauffer, si les pigments principaux sont « froids ». Inversement, si les pigments principaux sont chauds, ils donnent la possibilité de les refroidir. Ils vont permettre, de cette façon, d’obtenir un pigment aussi neutre que possible et de maintenir la couleur initiale la plus naturelle qu’il soit.

Une gamme de pigments pour retoucher les procédures ratées  

Il se peut, dans certains cas, que le maquillage permanent soit effectué de façon altérée par des personnes inexpérimentées. Par exemple, pour un maquillage permanent des sourcils, il se peut, en effet, que ces opérateurs ne tiennent pas compte du type de peau du patient :

  •          Application d’un pigment biorésorbable « froid » sur une peau dite « froide » : la couleur des sourcils va virer au bleuâtre ;
  •          Mise en place d’un pigment « chaud » sur une peau de couleur « chaude » : les sourcils vont avoir un aspect orangé

Heureusement, les pigments correcteurs biorésorbables peuvent également être utilisés pour corriger ces situations. Ils sont le plus régulièrement employés pour rectifier un maquillage permanent des sourcils, appelé microblading. Ils doivent, cependant, être manipulés en respectant les règles de colorimétrie :

  •          Lorsqu’un client se présente avec un maquillage permanent, sur un sourcil par exemple, d’une couleur bleuâtre, il faut neutraliser cette coloration avec une tonalité orangée. Cette procédure se fait avec les moyens courants que sont le dermographe électrique et les aiguilles de dermopigmentation. Cela permettra de récupérer une couleur adaptée à son sourcil ;
  •          À l’inverse, quand une personne fait les frais d’un sourcil de couleur orangée, à la suite d’un maquillage permanent mal effectué, il faut le neutraliser avec un pigment bleuâtre.

Faire appel à un dermopigmentiste habitué aux corrections de maquillage permanent

Un maquillage permanent qui nécessite des retouches, doit être corrigé par un opérateur expérimenté qui dispose d’un bon bagage dans la dermopigmentation. Avoir recours aux services d’une personne ayant suivi une formation aux techniques de dermopigmentation mais débutante dans le domaine pourrait aggraver la situation. Il y a, en effet, des règles et des notions à respecter lorsque l’on souhaite se lancer dans la correction d’un maquillage permanent imparfait :

La forme

Elle doit être adaptée au visage de la personne. Il est essentiel de respecter les codes du visagisme lorsque vous souhaitez injecter des micropigments résorbables dans le derme.

L’alignement

Dans le cadre de sourcils, par exemple, il est impératif que les deux soient alignés.

L’importance de la technique initialement utilisée

Il est primordial de prêter attention à la façon dont a été réalisé le maquillage permanent. Autrefois, une méthode courante consistait à procéder par remplissage. Dans ce cas, il est impératif d’envoyer la personne réaliser un détatouage. En effet, avoir recours à une correction sans passer par cette étape risquerait d’aggraver davantage la situation.

Des questions relatives à notre offre de pigments correcteurs pour le maquillage permanent ?

Contactez les dermopigmentistes experts de Medico Derm, par téléphone ou via le formulaire de contact en ligne. Nous vous fournirons tous les renseignements complémentaires que vous désirez obtenir.

Haut de la page